Tuesday, June 20, 2006

Nouveau musée des arts premiers à Paris


Le musée du quai Branly (Paris) inauguré ce mardi 20 juin par le Président Jacques Chirac à été imaginé et conçu par l’architecte Jean Nouvel à qui l'on doit également l'Institut du monde arabe (1987) et la fondation Cartier (1994) à Paris.

Le musée Branly se compose de 4 bâtiments distincts, possédant chacun une architecture propre, ils sont reliés entre eux par des passerelles et sont disposés sur un terrain de 39 000m² (dernier grand site libre de Paris).

Epousant la courbure douce de la Seine au pied de la tour Eiffel, l'architecte voulait insérer le musée dans "un écrin de verdure". C'est pourquoi le bâtiment est placé sur pilotis, cela lui permet de disposer de 18 000 m2 de jardin ouvert à tous là où on en exigeait moins de la moitié !

Le principe fondateur sur lequel l’Agence Jean Nouvel s’est appuyée pour l'élaboration du musée était d'offrir aux arts et civilisations d’Afrique, d’Asie, d’Océanie et des Amériques un lieu digne de ce nom qui servirait à faire évoluer le regard porté sur des arts trop souvent considérés comme mineurs ou marginaux.

Nouvel voulait absolument s'éloigner des références de l’architecture occidentale. Exit les structures, les fluides, les "menuiseries" de façade, les escaliers de secours, les garde-corps, les faux plafonds, les projecteurs, les socles, les vitrines, les cartels... "Si leur fonction par la force des choses doit demeurer, qu’ils disparaissent de notre vue et de notre conscience, qu’ils s’effacent devant les objets sacrés pour autoriser la communion."
Lumineux et dépourvu de cloisons, l'intérieur est un vaste plateau surplombé de mezzanines où les oeuvres s'offrent au regard protégées par une forêt de vitrines. Près de 10.000 instruments de musique sont présentés dans une tour en verre.

"(...) Il fallait mettre une architecture en relation avec un art qui pour une fois n'a jamais été pensé pour aller dans un musée."
La programmation du musée reste classique: salles de collections permanentes, espaces pour les expositions temporaires, réserves pour les chercheurs, médiathèque, auditorium, salles de cours et de conférences, bar-restaurant…

L'ouvrage prend la forme d’une large passerelle au milieu des arbres, dissimulée par un jardin de 18 000 m2 que l'on doit au paysagiste Gilles Clément. Ce jardin est soustrait à la circulation du Quai Branly par une longue et haute paroi de verre sérigraphié

La marque de fabrique de l’ouvrage est sans nul doute la série de boîtes suspendues en façade nord, des "excroissances" colorées de taille variable, sortes de cabinets de curiosités, autant de salles d’exposition pour abriter des pièces particulièrement rares ou précieuses.

[ A voir ] 3 mini interview de Jean Nouvel à propos du musée.
Autre originalité du bâtiment : le mur végétal de Patrick Blanc 800 m2 de façade sont recouverts par plus de 15 000 plantes.

La chance de ce projet, explique Nouvel, c'est que l'on connaissait la collection. Les salles ont donc été directement conçues en fonction de ce qu'elles allaient contenir, c'était une vraie opportunité pour l'architecte.
C’est un musée bâti autour d’une collection où tout est fait pour provoquer l’éclosion de l’émotion portée par l’objet premier ; où tout est fait, à la fois, pour le protéger de la lumière et pour capter le rare rayon de soleil indispensable à la vibration, à l’installation des spiritualités.

"Tout ici est au service d'un lieu spirituel, de croyances qui ne sont pas les nôtres, et du mystère qu'elles peuvent susciter…"
Fruit de dix ans de réflexion et de travaux, le long bâtiment déroulé en bord de Seine, au pied de la tour Eiffel, s'annonce déjà comme l'un des hauts lieux de la scène artistique parisienne, voire mondiale…

Jacques Chirac aura, comme François Mitterrand sa pyramide du Louvre et sa Bibliothèque, et Georges Pompidou son centre Beaubourg, un lieu dans Paris lié à son passage à l'Elysée.
Le musée a coûté 235,2 millions d'euros et emploiera 200 personnes.


[+] Jean Nouvel
[+] Musée du quai Branly
[+] ARTE

3 Comments:

Anonymous Anonymous said...

Ahhhhhh... en voilà un article qu'il est intéressant!
Et quand donc viendras-tu à Paris Marie pour me faire découvrir cette merveille? Avec toi à mes côtés, je sais que je ne verrai pas les choses de la même façon... En plus, pour toi, c'est une obligation professionelle non?

Flocon

10:58 AM  
Blogger Marie* said...

Bien contente que ce post te plaise ;-)
Ben figures toi que ce musée me tente beaucoup, comme tu le dis si bien, c'est presque une obligation professionnelle de le visiter… j'ai prévu de faire plusieurs citytrips durant les 6 prochains mois et après Copenhague, Amsterdam et Londres j'ai bien prévu de faire un petit tour à Paris.
"Avec toi à mes côtés, je sais que je ne verrai pas les choses de la même façon..." ohhh, le blogodragueur …

12:37 PM  
Anonymous ArchiAddict said...

Paris à nouveau capitale mondiale artistique grâce à Jean Nouvel ? On l'espère !

8:15 AM  

Post a Comment

<< Home